États-Unis : un calendrier 2014 des musulmans qui met mal à l’aise

Bel homme

Il est habituel de voir sur un calendrier un ou plusieurs beaux gosses. Ces derniers ne doivent pas être, en principe, des musulmans. Dans cette religion, le fait d’être « beau gosse » ne devra pas être exposé. Certains ont osé contourner cette règle en présentant sur le marché américain le calendrier 2014 des « musulmans sexy ».

Des clichés des musulmans américains modèles

Le calendrier des « hommes musulmans sexy de l’année 2014 » n’a encore que quelques années d’existence aux États-Unis. Cela ne l’a pas empêché de faire partie des calendriers les plus célèbres actuellement. Cette célébrité devrait être attribuée notamment au fait qu’il soit hors du commun. Pourquoi ? Car il s’agit, comme son nom l’indique, d’un calendrier présentant, par mois, un musulman « sexy ». Cet organisateur a fait sa première apparition sur le Buzzfeed il y a quelques jours, à l’initiative des créatrices du site « Love Inchallah ». Il a été créé par Ayesha Mattu, l’une des personnes ayant contribué à l’écriture du livre « Salaam, Love : American Muslim Men on Love, Sex & Intimacy », un livre qui sera publié dans les semaines qui viennent.

L’apparition de ce calendrier a suscité des controverses aussi bien aux Etats-Unis que dans d’autres pays. Si certaines regrettes la « chosification » de la gente masculine musulmane, d’autres trouvent qu’il s’agit d’une manière originale de « mettre en avant la réussite de certains musulmans américains ». Eh oui, il est important de les préciser, les 12 musulmans présentés sur ce calendrier sont des personnes ayant un succès dans leur domaine respectif. Mais ce n’est pas le seul objectif de la publication de ce calendrier. Ce dernier est destiné également à « fêter la future sortie » du livre précité.

Les réactions

Les musulmans « exposés » sur le calendrier ne paraissent pas vraiment choqués. D’ailleurs, il est difficile de croire qu’Ayesha Mattu et ses collègues n’ont pas demandé leur accord avant d’y faire apparaître leur « photo sexy ». Ahmed Shihab Eldin fait partie des beaux gosses du calendrier. Il ne trouve pas choquant l’emploi du terme « musulman sexy ». Ce sera pour lui une manière de changer l’interprétation du fait d’être sexy ». Le journaliste de Huffington Post Live n’a pas caché son ravissement quelques heures après l’apparition du calendrier sur le site Internet Buzzfeed. Mais qu’en est-il de ses coreligionnaires ? Il faut l’avouer, l’avis d’Ahmed Shibab Eldin est loin de faire l’unanimité. « Ce n’est pas que je ne sois pas fan des hommes musulmans sexy… Mais comment réagirions-nous face à un calendrier 2014 de femmes musulmanes en pinup ? » a réagi une personne voulant rester anonyme sur Twitter. Cette personne n’a pas tardé à obtenir de « soutien ». Une femme musulmane américaine trouve que célébrer publiquement le côté sexy des musulmans n’a rien d’humoriste. Cela équivaut à vendre son âme au diable. D’autres se demandent s’ils ont le droit d’aimer ce calendrier et, bien sûr, ses contenus. Un Mollah américain n’a pas tardé à réagir, lui aussi, en disant : « Nous, musulmans, devrions conserver notre identité. Faire un calendrier des musulmans sexy en pinup n’est en rien constructif pour notre Ummah. »

Certains musulmans se rangent du côté d’Ahmed Shibab Eldin. Ils trouvent qu’il s’agit de l’une des meilleures choses qu’ils ont vues depuis un moment.

Pour rappel, Ahmed Shibab Eldin se trouve sur la page « Mai ». Les autres musulmans présentés sur le calendrier sont Michael Cirelli (juin), Brother Ali (juillet), Sal Khan (août), Husain Abdullah (septembre), Kareem Salama (octobre), Keith Ellison (novembre), Reza Aslan (décembre), Rehan Jalali (janvier), Marsk Gonzalez (février), Hassan Minhaj (mars), Ibrahim Abdul-Matin (avril),